Les Nations Unies ont en quelque sorte ouvert le bal de ce Forum en
présentant leur 3e rapport triennalsur le développement de l´eau dans le
monde. Et si ón devait résumer ce document en une phrase, ce serait: il
est temps d´agir. Le constat est alarmant. Au rythme actuel, les
Objectifs du Millénaire pour le développement ne seront pas atteints,
notamment celui qui vise a réduire de moitié d´ici 2015 la population
quı n´ a pa acces a l´eau potable. Depuis 1990ö ce chiffre a baissé de
seuleşent 8%.
Ce rapport met aussi une nouvelle fois en évıdence la relation entre
pays pauvres et faıble acces a´leau potable. Mais selon Rıchard Connor,
l´un des quteurs de ce rapportö les pays en développement vont devoir
s´attaquer a un nouvel enjeu dans les années a venir, avec l´émergence
de classes moyennes quı voudront consommer davantage et mieux.

Parmi les réponses que les agences onusiennes proposent d´apporter au
probleme de l´eau: c´est l´actıon au niveau gouvernemental quı revıent
le plus souvent.
L´eau n´est pas un probleme indépendant du reste, elle est liée a toutes
les crises actuelles: alimentaire, économique, climatique… Et selon
les rapporteurs de l´ONU, on ne pourra régler aucune de ces crises si
l´eau ne fait pas l´objet d´une attention toute particuliere.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

quinze − dix =