Copenhague 2009 c’est terminé…
Les chefs d’état rentrent chez eux…après une déclaration laconique du
président Américain. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce qui a
été signé par les plus grandes puissances et qui ne l’a pas été par les
pays émergeants, est plus une déclaration de principe qu’un accord
“cadre”. Aucune directive, aucun mode d’emploi, aucune
planification… Et sans la signature de tous les pays participants…
pas d’engagement financier.

Explications de Marc Mayor, correspondant à Copenhague de DD Magazine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici