Copenhague 2009 c’est terminé…
Les chefs d’état rentrent chez eux…après une déclaration laconique du
président Américain. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce qui a
été signé par les plus grandes puissances et qui ne l’a pas été par les
pays émergeants, est plus une déclaration de principe qu’un accord
« cadre ». Aucune directive, aucun mode d’emploi, aucune
planification… Et sans la signature de tous les pays participants…
pas d’engagement financier.

Explications de Marc Mayor, correspondant à Copenhague de DD Magazine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici