Denise et Daniel Vuillon sont maraîchers dans la Var, à La Seyne. Ils sont à l’origine, en 2001, de la première AMAP (Association Pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) . Depuis, ils pratiquent la transmission ou l’essaimage du concept auprès d’agriculteurs et de consommateurs qui souhaitent s’impliquer dans le maintien d’une agriculture paysanne.

Dans cette chronique, Denise VUILLON revient sur les raisons qui les ont poussés à lancer ce nouveau concept en France. Elle explique ce qu’il représente 10 après et rappelle qu’il faut sans cesse sensibiliser et attirer de nouveaux amapiens pour pérenniser le concept malgré la concurrence du “BIO” vendu dans les grandes surfaces.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire leur livre “Histoire de la première AMAP – soutenir les paysans pour se nourrir durablement” qui présente l’éthique du concept et les étapes pratiques de la création d’une AMAP en s’appuyant sur des témoignages d’acteurs engagés dans cette aventure qui vient de fêter ses 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici