Ce sont des motivations pour le développement durable qui sont à l’origine de la création de la société NovaBiom en 2006. Au cœur de la société, le miscanthus, graminée pérenne et non invasive, permet une production de biomasse.

Avec ses rendements élevés, (15 à 20 T/ha /an), et ses faibles besoins en intrants, le miscanthus est une cultures aux atouts écologiques multiples :

Préservation de la qualité de l’eau en zone sensibles, biodiversité favorisée, réduction de l’érosion…

Le miscanthus est également une cultures aux usages divers, le premier étant la production de chaleur locale et durable. D’autres valorisations sont également à mettre en avant : litière animale (avec un pouvoir absorbant élevé), paillage horticole (pour limiter l’arrosage et le désherbage des espaces verts), et éco construction. Il y a également des perspectives intéressantes avec le nouveaux marché des carburants de 2ème génération.

De nombreux projets ont vu le jour en France : un producteur de dindes dans les Pays de la Loire, qui l’utilise comme litière et comme combustible pour chauffer les poulaillers, une chaudière pour développer une activité accueil haute gamme, avec gîtes et chambres d’hôtes chez un agriculteur dans la Somme, une commune qui devient autonome pour chauffer la mairie, la bibliothèque, les salles de classe, avec 5 ha de miscanthus…

et une station d’épuration écologique à Saint Germain le Fouilloux (53) dont nous parlerons la semaine prochaine, à nouveau avec Caroline Wathy, Ingénieur-Agronome chez NOVABIOM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici