Le 13 janvier 2012, il y a un an, vers 21h, le navire de croisières Costa Concordia heurtait des rochers au large de l’île du Giglio en Italie, faisant 30 morts et 2 disparus. A bord il y avait 4300 personnes, dont 3200 touristes. Aujourd’hui, la situation est encore inquiétante, puisque le Costa Concordia n’a pas bougé d’un pouce, toujours incliné à 90 degrés, une brèche de 70m de long sur sa coque, menaçant à tout moment de se briser en deux, et couler avec sa cargaison de 2400 tonnes de carburant.

L’opération de renflouage du navire, c’est-à-dire de remise à flot, prend du temps, elle vient d’être repoussée au mois de septembre,

Ecoutez (en cliquant sur le triangle vert ci-dessus) à ce sujet l’interview de Jacques Dussol, président de l’association Econav.

Et dans le cadre des « Savanturiers de la Mer » organisé par la Cité de la Voile Eric Tabarly à Lorient, le RIEM (Réseau International des Eco explorateurs de la Mer) vous propose d’assister à la conférence-débat « Eco-exploration marine participative et plaisance » le vendredi 8 mars de 16h à 17h45. Demandez-moi une invitation par commentaire à cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici