méthanisation à la ferme
méthanisation à la ferme

A l’heure où le gouvernement lance un plan pour 1 000 méthaniseurs à la ferme en 2020, Pierre Besançon nous explique comment fonctionne la méthanisation, depuis 1 an, sur son exploitation agricole à Saint Berthevin (53).

La France est très en retard sur l’Allemagne dans le développement de cette énergie renouvelable (90 unités en France contre 7 000 en Allemagne), qui offre pourtant l’avantage de produire électricité, chaleur et fertilisants à partir de déchets organiques, comme les effluents d’élevage par exemple.

Ce plan Énergie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) vise donc à développer la filière française de méthanisation à la ferme. Il a  été présenté le 29 mars dernier par  Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et Delphine Batho, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie le 29 mars 2013. Le plan Energie Méthanisation Autonomie Azote a pour objectif de permettre un meilleur traitement et une meilleure gestion de l’azote et d’accélérer le développement de la filière.

La méthanisation à la ferme offre d’importantes opportunités : production d’énergie renouvelable, réduction du coût des intrants, dynamique de territoires, autant de pistes pour répondre aux enjeux environnementaux et énergétiques de notre pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici