Une agriculture locale pour les restaurants scolaires, une évolution des pratiques d’achat et des habitudes en cuisine comme à table. Pour la sécurité et la santé de nos enfants, rapprochons producteurs et cuisiniers, pour une vraie relation de confiance.C’est Pierre Feydeau, adjoint au Maire de Rochefort et Conseiller Général qui nous fait découvrir ce projet, déjà bien avancé. Il s’agit donc d’organiser l’approvisionnement des restaurants scolaires, en rapprochant les producteurs locaux et les cuisiniers. L’objectif est multiple ! Sécurité alimentaire et santé pour nos enfants, débouchés sécurisés pour une part importante de la production agricole locale et rétablissement de la confiance entre les producteurs et les consommateurs. Les producteurs du CEMES sont les premiers à y travailler très activement avec les élus. 130 points de restauration scolaire seront concernés, en ville et à la campagne, à Rochefort, Saintes, Royan, ainsi qu’à Marennes et dans l’île d’Oléron.

 

Chroniques de l’ Abri Côtier

L’organisation d’un tel projet nécessite des contacts étroits entre les acteurs. Producteurs, élus et responsables des restaurants scolaires de 130 communes de Charente Maritime, recherchent ensemble, l’efficacité, la sécurité alimentaire et la qualité des rapports humains de proximité sur leur territoire. Renforcer la lisibilité et la qualité des aliments cuisinés pour protéger la bonne santé des enfants de nos écoles. Assurer un achat régulier auprès de nos agriculteurs, dans la proximité. Objectif : confiance !

 

SourceURL:file://localhost/Users/jeanlouisbresson/Documents/A%20bicyclette%2016.doc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici