Ces belles dames ont développés des relations très élaborées avec les insectes pour que ceux ci assurent leur pollinisation; aujourd’hui l’exemple de l’argogoryte qui se laisse séduire par la robe et le parfum de l’ophrys mouche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici