La France est très en retard sur l’Allemagne dans le développement de cette énergie renouvelable (90 unités en France contre 7 000 en Allemagne), qui offre pourtant l’avantage de produire électricité, chaleur et fertilisants à partir de déchets organiques, comme les effluents d’élevage par exemple.

Pour développer la filière française, le gouvernement lance le Plan Énergie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA).

Pierre Besançon, agriculteur à Saint Berthevin en Mayenne pratique la méthanisation sur son exploitation depuis près d’un an. Il nous dit comment il voit le développement de la filière en France.

Bonne écoute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici