11:26 - mercredi octobre 18, 2017

Les Français prêts à agir pour la biodiversité

Lu 1012 fois Audrey Plat 2 réponses
Biodiversite © Observatoire national de la biodiversité

A l’occasion de la journée mondiale pour la biodiversité, le CREDOC a sorti une nouvelle étude. Preuve que les Français sont prêts à agir pour la biodiversité.

Le 22 mai dernier, Delphine BATHO, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a rappelé l’importance de préserver la biodiversité mondiale et les engagements de l’État en la matière. « Conformément à la feuille de route de la transition écologique, le projet de création d’une agence française pour la biodiversité avance. Il donnera à la France l’outil qui lui manquait pour permettre à tous, notamment les collectivités, les associations et les entreprises, d’accéder aux connaissances et à l’expertise nécessaire pour être acteurs du projet national de reconquête de la biodiversité ».

La journée mondiale de la biodiversité est aussi l’occasion de sensibiliser le grand public à ces enjeux. L’étude sur le rapport des français à la biodiversité menée avec le CREDOC et l’observatoire national de la biodiversité montre que les Français sont très sensibles à l’environnement.

Ce sondage du CREDOC commandé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie révèle qu’une majorité de la population française sait ce qu’est la biodiversité (62 %) quand 35 % d’entre eux disent que les atteintes à la biodiversité ont déjà un impact sur leur vie quotidienne, soit 7 points de plus par rapport à l’année 2010.

Plus largement, 93 % des personnes interrogées se disent au moins assez sensibles à l’environnement tandis que 47 % se disent hautement sensibles. Depuis dix ans, c’est le deuxième plus haut niveau de sensibilité jamais atteint.

Au-delà de la connaissance des enjeux de la biodiversité, les Français s’engagent et s’efforcent de protéger la biodiversité au travers de plusieurs actions : limiter leur production de déchets, utiliser peu d’engrais ou de pesticides, privilégier des produits d’entretien respectueux de l’environnement, consommer des aliments issus de l’agriculture biologique…

Selon l’Observatoire national de la biodiversité, la France a engagé plusieurs grands chantiers en faveur de la protection de la biodiversité et marque ainsi sa volonté de l’intégrer à toutes les politiques publiques et à tous les secteurs d’activité. Pour mesurer les progrès accomplis et disposer d’indicateurs fiables, actualisés et partagés sur l’état de la biodiversité, un observatoire a été installé en 2011. Ce baromètre est à destination de l’ensemble des acteurs engagés – collectivités, entreprises, associations, élus, grand public -.

D’un simple clic, l’observatoire donne accès à plus de 50 indicateurs précis sur la biodiversité de notre société : sensibilité de la population aux enjeux de biodiversité, évolution des milieux naturels, surface d’aires protégées, nombre d’espèces menacées, dépense nationale pour la biodiversité, déplacement des espèces dû au changement climatique, consommation de pesticides, évolution de la pollution des cours d’eau…

Et pour en savoir plus sur les engagements de nos collectivités en matière de biodiversité, sachez que Fréquence Terre sera à Nantes le 1er juillet prochain pour les 3e Assises nationales de la Biodiversité.

Vous pouvez retrouver cette chronique sur www.frequenceterre.com

Etude du CREDOC établie en mars et publiée en mai 2013

The following two tabs change content below.
Audrey Plat
Audrey Plat est directrice des programmes de Fréquence Terre, rédactrice de la chronique Vues de la Terre. Audrey est journaliste et a travaillé comme reporter, animatrice-réalisatrice puis productrice au service de plusieurs radios en Europe et au Canada.

Tour de France des alternatives : des révolutionnaires prêts à changer le monde !

Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply