La quinoa aliment de base des populations andines depuis des siècles, est une des rares plantes qui cultivée sur les hauts plateaux boliviens, à plus de 3600 mètres d’altitude survit à des conditions extrêmes milieu aride, sécheresse, gel, vent violent et forte radiation solaire.

Depuis les années 70, la production de quinoa a explosée. La superficie cultivée sur les hauts plateaux a augmentée de 200% et le volume des exportations boliviennes a été multiplié par cinq. La demande s’est accrue évitant à des milliers de familles de l’Altiplano Andin un exode vers les villes ou l’étranger.

Ce succès cependant soulève des questions comme

Comment réguler le marché du quinoa et Comment insuffler davantage de solidarité et d’éthique dans les relations entre producteurs du Sud et consommateurs du Nord ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici