C’est officiel: depuis une semaine, la chasse à la baleine menée par les japonais en Antarctique s’est arrêtée pour 2011 grâce à la détermiantion de l’ONG Sea shepherd. Les chasseurs japonais n’ont même pas atteint 10% du quota de 1000 baleines qu’ils s’étaient auto attribués et qu’il chassent dans le sanctuaire Antarctique, zone protégée pour les cétacés.

Pour réaliser ce résultat, il aura fallu du temps, de la patience, du courage, pour mener à bien les expéditions successives et le harcèlement des chasseurs. Et si l’Expedition Changing oceans avec son voilier Fleur de passion, est plus modeste, nous en comprenons largement les difficultés.

Faut-il donc qu’une poignée d’hommes et femmes de bonne volonté s’unissent pour qu’enfin l’on procède au sauvetage de notre environnement, en dépit du bons sens commun, de nos lois, de nos instances internationales, et de nos gouvernements ? L’actualité nous montre qu’un homme décidé en vaut mille. Et vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici