A l’heure du redémarrage du nucléaire au Japon, il est de bon ton de rappeler la situation dramatique des agriculteurs de la région de Fukushima avec Hiroko AMEMIYA anthropologue et auteur du livre « Du teikei aux AMAP ». La double catastrophe a abouti aux suicides de certains et que peuvent faire les autres sans aide financière de l’état sinon de continuer de produire et vendre des légumes pour gagner leur vie malgré les risques sanitaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici