Le composte est prêt, il faut maintenant l’incorporer à la terre mais tout dépend de la nature des sols et des plantes qui y poussent…

Le compost s’épand en surface et s’incorpore par un léger bêchage.

Ce sont les vers de terre et les micro-organismes qui se chargeront de le mêler intimement à la terre.

Selon les plantes, les besoins en compost sont différents.

Les plantes à cultiver doivent être choisi selon la nature de la terre et la qualité du sol.

La simple observation des plantes sauvages présentes au jardin donne de précieux renseignements sur la qualité du sol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici