4:35 - mardi février 20, 2018

jdle 10 janvier : nouvelles lois en 2011, espèces menacées en midi-pyrénées, pluies d’oiseaux morts et contamination au niger

Lu 765 fois Anne-Laurence Mazenq 0 respond

En 2011 de nouvelles règles législatives entrent en vigueur. Dans l’arsenal législatif de la nouvelle année on trouve une disposition concernant les nuisances sonores. Les aéroports de Paris et de Beauvais sont désormais assujettis à la taxe sur la Lutte contre le bruit. Elle sera versée chaque année par les compagnies aériennes en fonction du nombre de décollages et d’atterrissages, et servira à financer des aides pour les travaux d’isolation au bruit des riverains.

Triste record. Sur les 52 espèces menacées qui ont été recensées en France, 29 sont présentes en midi-pyrénée. Outre l’emblématique ours brun, six autres mammifères sont concernés comme le loup, le vison d’Europe ou le bouquetin. On comptabilise également des oiseaux, des reptiles, des amphibiens et aussi des plantes. Autant d’espèces qui font l’objet d’études dans le cadre des plans d’actions nationaux conçus pour améliorer la connaissance des populations menacées, assurer un suivi et informer le grand public

Toujours dans le sud ouest, depuis le 27 décembre et jusqu’au 4 février, les habitants des Pyrénées-Atlantiques sont invités à s’exprimer sur le lâcher d’une ourse prévu au printemps prochain. Cette consultation lance un nouvel épisode dans la bataille entre pro et anti-ours dans les Pyrénées malgré le fait qu’elle ne soit pas « de nature à remettre en cause le lâcher ». Selon l’Association pour le développement économique et touristique des Pyrénées centrales « il s’agit plutot de savoir comment on fait». Cette initiative qui provoque la colère des éleveurs opposés à la réintroduction de l’espèce, devrait néanmoins apporter un peu de compagnie aux deux mâles restés seuls dans l’ouest du massif.

Entre 50 et 100 oiseaux ont été retrouvés mystérieusement morts à l’entrée d’une petite ville au sud ouest de la Suede. Cet incident inexpliqué survient après deux pluies d’oiseaux morts récentes aux Etat-unis, une première en arkansas et une autre d’environ 500 oiseaux en Louisiane. Selon les autorités et les premières hypothèses, il ne s’agirait pas de maladies foudroyantes. Les recherches des causes de ces phénomènes sont toujours en cours.

Au Niger, la société minière Somaïr filiale du groupe Areva est responsable de la fuite de plus de 200 000 litres de déchets radioactifs dans l’environnement, à seulement 3 km de la ville d’Arlit. Trois hectares se trouvent très gravement contaminés suite à la rupture, le 11 décembre dernier, des digues de bassins de décantation, qui contiennent des éléments radioactifs spécialement toxiques.

Journal de l’environnement : tram train Mulhouse, éolien, fnab

jdle 17 janvier : Véolia et Water makes money, La ruche qui dit oui, Grand tetras et gypaete, villes et villages étoilés

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply