4:24 - mardi février 20, 2018

jdle 28 mars : chiffres de contamination, referendum, collecte de mobiles, fonte des glaces et migration d’oiseaux

Lu 810 fois Anne-Laurence Mazenq 0 respond

Plus de 10 jours après le début des rejets radioactifs, les masses d’air contaminées ont traversé de nombreux pays dont la France. Malgré les équipements, la CRIIRAD Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité n’a trouvé aucun chiffre sur la contamination de l’air. Les résultats accessibles ne permettent pas d’évaluer le niveau de risque ni d’établir une relation certaine entre l’élévation des valeurs et le passage des masses d’air contaminé. La CRIIRAD a donc adressé des demandes officielles pour la publication des résultats que détiennent les exploitants d’installations nucléaires civiles ou militaires.

Alors que les Verts insistent pour lancer un référendum sur l’atome, de récents sondages portant sur la question du nucléaire donnent des résultats contradictoire. EDF et Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont chacun commandité deux sondages, respectivement à TNS Sofres et Ifop. Réalisés dans des conditions similaires, selon EDF, 42 % des Français souhaiteraient une sortie du nucléaire, contre 70 % selon celui d’EELV… Un référendum national permettrait sans doute d’éclaircir la situation en consultant directement l’opinion publique. Il est réclamé par les Verts depuis de nombreuses années et encore plus depuis la catastrophe de Fukushima. Un débat public permettrait également de faire le jour sur le véritable coût du nucléaire.

Orange, en partenariat avec Emmaüs International et WWF France, a annoncé l’organisation de la seconde édition des Journées du recyclage du 31 mars au 2 avril, avec l’objectif de collecter 100.000 mobiles usagés. 20% devraient être reconditionnés. Les autres recyclés pour alimenter le marché de l’occasion, essentiellement africain. La collecte de 100.000 téléphones permettrait d’ouvrir un atelier en France et de créer 5 emplois en Afrique.

Une nouvelle étude sur la fonte des glaces de calottes glaciaire a été publiée dans la revue Geophysical Research Letters. Elle est signée de cinq scientifiques, parmi les meilleurs spécialistes de cette question. Leur étude apporte des mesures et des calculs permettant d’établir un bilan plus fiable qu’auparavant et qui montre que la fonte des calottes polaires accélère et fait monter le niveau des océans. Si l’accélération se poursuit, la hausse du niveau marin pourrait atteindre les 2 mètres dès la fin du 21ème siècle submergeant les lieux de vie de plus de 200 millions de personnes.

La migration d’au moins sept espèces d’oiseaux est sévèrement perturbée par les flux de lumière artificielle émis par les plates-formes off-shore. Ces lumières aboutissent à la désorientation des oiseaux. Une seule plate-forme pourrait être responsable de la mort de 60.000 oiseaux par an. Parmi les espèces-cibles figurent les merles, les grives, les litornes, les alouettes et les rouge-gorges. Ces projections statistiques s’appuient sur des observations de terrain. OSPAR, la commission de protection de l’atlantique nord plaide donc en faveur de la réduction de l’intensité lumineuse des plates-formes off-shore.

jdle 21 mars : japon, photovoltaique en Poitou-Charente, atlas des marées noires, genre et CO2, Planete durable

jdle du 11 avril : polluant atmosphérique retour en force, croissance verte et argent frais, des écolos et fermes solaires, trottoir vert

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply