C’est depuis Portsmouth, et autour de l’Isle de Wight que l’expédition Changing Oceans a évalué la densité et la quantité de crépidules, une espèce invasive introduite par l’homme dans les eaux européennes et sur les côtes d’Angleterre, au début du vingtième siècle. Un exemple de modification rapide d’un écosystème cotier.

Ecoutons le Dr Hilmar HINZ qui nous parle des travaux menés à bord de Fleur de Passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici