Dans environ 6 mois, en France aura lieu l’élection du prochain président de la république. Si la sortie de la crise financière est le sujet le plus chaud, pensons à nous attarder sur la crise écologique et économique qui secoue le milieu de la pêche.

le bilan rapide des 40 dernières années en matière de politique de pêche n’est pas brillant. De droite ou de gauche, les gouvernements qui se sont succédés n’ont ni eu de volonté politique, ni d’imagination pour d’une part établir des objectifs de politique publique en faveur des pêches dans une optique de long terme, ni d’autre part pour les mettre en œuvre.

Et si, à la faveur d’un nouvel élu présidentiel en 2012, on prenait un sérieux virage ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici