Interview réalisée par Dominique Esway de France Info, avec son aimable autorisation : Luc Charmasson, président de FBIE (France bois industries entreprises). Les forêts européennes se portent bien (15% de croissance des surfaces utiles par an). Paradoxalement, le filière bois va mal… La demande ne fait que croître… Une événement en partie du à la recommandation européenne d’utiliser 20% d’énergies renouvelables et le bois en fait partie (biomasse) au même titre que l’éolien ou le photo-voltaïque (filière à l’arrêt). Luc Charmasson explique que des usines de transformation de bois ferment parce ce que les forêts sont principalement la propriété de communes et de propriétaires de petites parcelles qui ne veulent pas vendre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici