Fréquence Terre vous parle aujourd’hui de l’absurdité de l’agriculture en France… et en Europe. Pendant la salon planète durable, Fréquence Terre recevait sur son plateau Isabelle Saporta, journaliste et auteur du «livre noir de l’agriculture» (éditions Fayard) où elle dénonce toutes les aberrations d’un système dirigé par un syndicat unique et omnipotent : la FNSEA. Un syndicat qui dicte toutes les décisions sur le territoire métropolitain et qui semble nous conduire droit dans le mur. Endettement des agriculteurs à hauteur de 75% de leur capacité, porcs dopés aux antibiotiques qui rendent les Hommes antibiorésistants. Méthodes de contrôles sanitaires peu fiables et explicitement favorables à la grande distribution… Bref ! Je vous propose un extrait très parlant sur les exploitations porcines Bretonnes, un gouffre sans fin dans lequel les agriculteurs se sont lancés à grand coups d’emprunts et de subventions européennes, toujours sur les conseils de la FNSEA.

Isabelle saporta était l’invitée de Fréquence Terre sur la salon planète durable, elle répondait aux questions de Cyrille Souche de Cdurable.info et de Grégory Lesca de fréquence Terre. Retrouvez toutes les aberrations de notre agriculture actuelle dans Le livre noir de l’agriculture ainsi que dans le reportage diffusé sur France 3 « manger peut-il nuire à notre santé » que vous pouvez revoir sur le net.

1 COMMENTAIRE

  1. Ce dont vous parlez s’appelle de la contre productivité.Elle fut définie au XX par le penseur Ivan Illich.En gros, arrivé à un certain niveau une structure produitl’inverse de ce qu’elle est censée produire.Ex: L’école créer des imbécile, les autoroutes des embouteillages,Internet de la confusion d’information.Dans ce cas la nourriture, sous fond de normes, de lobbies, de syndicats,de financiarisation, de confusion juridique, conflit d’intérêt…. devient de la merde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici