Rediffusion de la chronique du 25 février 2012

Il pousse à l’état sauvage dans le pourtour méditerranéen mais on le trouve aussi dans de nombreux jardins. On lui doit l’eau de Hongrie qui aurait sauvé la Reine Elisabeth en 1372 !

Bonne écoute !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici