7:06 - dimanche février 18, 2018

Les biocarburants européens menacés

Lu 653 fois Jean-Brice Sénégas 0 respond

Les Etats-Unis accusés de dumping dans le commerce des biocarburants…

Une enquête a été ouverte par Bruxelles le 25 novembre à l’encontre des exportateurs américains de bioéthanol.

L’AFP nous apprend que l’Union Européenne reproche aux Etats-Unis de subventionner ses producteurs, faisant ainsi du dumping avec les bioéthanol européens.

A l’origine de cette plainte, on trouve l’ePURE, association européenne des producteurs d’éthanol renouvelable, un alcool éthylique obtenu à partir des produits agricoles et mélangé à l’essence pour faire du carburant.

Selon l’ePURE, il y a dumping car les prix sur le marché intérieur américain sont bien supérieurs au prix pratiqués en Europe.

Cette plainte de l’Union Européenne intervient dans une situation très difficile pour les producteurs européens.

En France, les producteurs doivent aussi faire face à une réduction de leurs aides venue du Sénat. Dans un communiqué, les producteurs français de biodiésel et de bioéthanol dénoncent les graves conséquences de l’amendement déposé par des sénateurs écologistes avec le soutien des socialistes. Cet amendement supprime une aide importe, l’allégement partiel de la taxe intérieure de consommation dont bénéficient les biocarburants, et ce car les sénateurs y voyaient une niche fiscale.

Les producteurs français se sentent floués par « une décision brutale qui pénalise l’utilisation des biocarburants français, menace les emplois de leurs filières et compromet le développement des énergies renouvelables en France. »

Toujours selon les producteurs français, « l’amendement des sénateurs ouvre la porte aux importations de biocarburants subventionnés en provenance d’Amérique du sud, des Etats-Unis, et d’Asie. » En clair, les carburants subventionnés étrangers font peur.

Les producteurs français se font du souci quant à la capacité de leur filière, ainsi fragilisée, à passer la vitesse supérieure, et donc à financer les deuxièmes et troisièmes générations de biocarburants tant attendues.

Désormais la demande en biocarburants existe en France. Une enquête Ipsos publiée le 25 novembre révèle qu’une majorité de Français voient de nombreux avantages au développement des biocarburants. « Les Français sont prêts à en utiliser dans leurs véhicules, à condition d’en trouver facilement dans les stations services, et surtout qu’il ne coûte pas plus cher que le carburant traditionnel. » Car selon cette étude, « l’argument du prix est en train de devenir l’un des principaux leviers les plus à même de les convaincre d’utiliser plus souvent du SP 95-E10 contenant jusqu’à 10% de bioéthanol. » La compétitivité de la production hexagonale sera un atout majeur pour résister à la concurrence internationale. Aujourd’hui, la part des biocarburants dans les carburants utilisés dans les transports en France approche les 7 pour cent.

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre
Catégorie(s)

Les tramways bientôt concurrents des camions de livraison

Autolib attaqué

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply