Tout le monde se souvient de l’explosion de la plate-forme pétrolière Deep Water Horizon dans le golfe du Mexique, mais les pollutions par le pétrole ne se limitent pas à des accidents aussi spectaculaires. Les incidents, toujours minimisés, font néanmoins partie du spectre des menaces qui pèsent sur le milieu marin en raison des installations pétrolières vieillissantes off-shore ou nearshore, qui ont de plus en plus de mal à garantir une sécurité suffisante pour éviter des dégâts plus considérables.

Le plus souvent, c’est la négligence qui prévaut, que cela soit en matière de vétusté, de maitenance, ou d’équipement, avec son crollaire l’absence de financement adéquat, le plus souvent par cupidité pour un bénéfice maximum et en dépit des réglementations et des contrôles, malheureusement laxistes, exercés par les instances gouvernementales.

Le principe du pollueur non payeur a encore de beaux jours devant lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici