Malgré la situation désastreuse au pays du soleil levant, il faut garder espoir et susciter des vocations à cultiver la terre et produire ses propres légumes. Au Japon c’est cette tradition de « tous paysans » que veut entretenir notamment chez les jeunes Hiroko AMEMIYA fervente défenseuse d’une agriculture locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici