En naviguant près des côtes egyptiennes, on ressent un certain malaise à voir comment s’agglutinent les hotels, les chantiers, les résidences en bord de mer, sur des dizaines de kilomètres. Ce n’est pas sans rappeller les erreurs d’urbanisation et de bétonnage des côtes espagnoles ou françaises. L’argument « vacances , les pieds dans l’eau » a toujours la côte!…Et il l’a détruit. Dans le Sud de l’egypte, des tentatives de préservation ont lieu. Peut on les favoriser? A nous, touristes, de jouer !

D.KRUPKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici