Les agriculteurs auraient une plus grande espérance de vie que la population générale, avec 27% de moins de risques de décéder de maladie chez les hommes et 25% de moins chez les femmes, selon les premiers résultats de l’étude AGRICAN (AGRiculture et CANcer) sur la santé en milieu agricole. Ce risque serait divisé par deux pour le cancer du poumon ou des bronches. Et même un risque 15% inférieur pour le cancer de la prostate. Les étonnants résultats de cette enquête rendue publique lors d’un colloque vendredi à Tours, a été proposée à partir de 2005 à 180 000 affiliés de la MSA (Mutualité Sociale Agricole), retraités ou actifs, des 12 départements disposant d’un registre de cancers (Calvados, Côte-d’Or, Doubs, Gironde, Isère, Loire-Atlantique, Manche, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Somme, Tarn et Vendée). Mais… pas sur les départements qui utilisent le plus les pesticides… Pour cette raison, les associations écologistes apportent un bémol et dénoncent des résultats en trompe-l’œil. Explications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici