Depuis 1981, la ville de Caen élève des coccinelles pour lutter naturellement contre les pucerons dans ses serres puis progressivement aussi dans les jardins de la ville.

Depuis quelques années, ils invitent aussi les jardiniers amateurs de la ville à délaisser pesticides et insecticides au profit de coccinelles et chrysopes dont ils distribuent gratuitement des œufs de la mi-avril à la mi-juillet.

Dans cette chronique, Jean-Marc LEFEVRE, le Chef du service de la Ville de Caen présente cette initiative et il répond également à nos questions sur les problèmes occasionnés par l’invasion des coccinelles asiatiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici