Aujourd’hui, l’une des problématiques écologiques qui est devant nous est la rareté des espaces agricoles utilisable pour l’agriculture bio. Bernard Dufournet, président de l’association de bio consom’acteurs nous fait réfléchir sur l’importance de mener ce combat auprès des autorités afin de ne pas laisser partir les terres arables dans les mains des promoteurs. Pour avoir du bio dans l’avenir, il faut du terrain. Le combat se mène en tant que citoyen. Ecoutez cette interview qui démontre que l’enjeu est la souveraineté alimentaire de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici