La biodiversité est un des enjeux majeur du futur de l’espèce humaine. Depuis plusieurs décennies, l’industrie agro-alimentaire et semencière impose des restrictions de variétés. Il y a un siècle, nous avions 105 variétés de blés différents en France. Aujourd’hui, on en cultive que 4. La même chose pour le riz, le maïs et de nombreux légumes, et toujours pour des intérêts économiques. Nous avons invité Jocelin Moulin, co-fondateur de l’association “Kokopelli” afin qu’il nous explique la problématique, mais surtout le travail extraordinaire que réalise son association pour la conservation et la diffusion de variétés anciennes. Interview à ne pas manquer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici