À quoi ça sert la frite si t’as pas les moules, chantait Baschung. Eh bien, il se pourrait que les  moules de la Mer du Nord, pour le moins,  diminuent nos appétits.

En effet, il semblerait que les  moules servies dans nos assiettes soient  touchées par la pollution des micro-plastiques. Les moules, en filtrant l’eau de mer, ingèrent les  microplastiques qui s’y trouvent. C’est ce que vient de démontrer une étude de l’université de Gand. Les chairs des moules  contiendraient, en effet, de nombreuses microparticules de plastique. Colin Janssen, toxicologue à l’université de Gand, précise dans une interview à retrouver sur le site expemed.eu , que , je cite,

« Les moules sont des organismes filtrant l’eau de mer, de 20 à 25 litre d’eau de mer par jour. Dans l’eau se trouvent de très petites particules de plastique de moins d’un millimètre de long. Ces microparticules sont filtrées et ingérées par les moules. Ce qu’on a découvert, c’est qu’elles se retrouvent à l’intérieur des coquilles, mais aussi dans  la chair même des moules. »

 

La suite à écouter dans la chronique jointe .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici