4:13 - mardi octobre 24, 2017

Vinci veut développer les autocars express en Île-de-France

Lu 1285 fois Jean-Brice Sénégas 0 respond
Sur l'A10, les salariés laissent leur voiture à la gare autoroutière de Briis-sous-Forges (Essonne) pour prendre un autocar express et rejoindre la gare RER Massy-Palaiseau

Une fois n’est pas coutume, c’est un concessionnaire autoroutier qui fait une proposition allant dans le sens de la mobilité durable.

En effet, Vinci fait un lobbying très fort pour lancer des autocars express en ile de France sur l’exemple madrilène.

L’idée est de permettre aux salariés de la grande couronne de laisser leur voiture le plus rapidement sur un parking relais au profit d’un autocar express roulant sur autoroute, et les amenant à une gare multimodale, où ils pourront rejoindre le métro ou le RER.

André Broto, directeur général adjoint chez Vinci Autoroutes du réseau Cofiroutes pense qu’il y a là un gisement potentiel de 2 millions de voyageurs par jour, et donc une occasion de réduire fortement les congestions aux heures de pointe.

André Broto voudrait que l’exemple de la ligne d’autocars express mise en place sur l’autoroute A10 entre Dourdan et Massy Palaiseau  fasse tâche d’huile en Ile de France.

Par Jean-Brice SENEGAS

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

Pourquoi les bus hybrides tardent à s’imposer ?

Hidalgo pour les scooters électriques en libre-service à Paris

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply