La surpêche est l’une des menaces dont souffrent les océans et les pêcheurs. Et en Europe, à la faveur de la Politique commune des pêches, environ 88 % des populations de poissons sont dans la zone rouge. Que faire pour ces pêcheurs quand l’Union européenne a la capacité de pêcher entre 2 et 3 fois ce que les mers européennes peuvent lui fournir ?

Aller plus loin. L’Europe pousse les bateaux de pêche européens à se déplacer vers d’autres territoires, dans les eaux des pays les plus pauvres de la terre.

Par exemple L’Union Européenne a conclu des « soi-disant » accords de Partenariat de Pêche avec plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, tels que Le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie…

3 Commentaires

  1. Penser à la souffrance des poissons ? Nenni !
    Penser à tous ces animaux ? Pourquoi faire ? Pour éviter de manger de la chair morte emplie de métaux lourds, d’hormones, des pesticides… alors ceux élevés !!! vous dîtes élevés ? dans des camps de concentration.
    “Un poisson, ça souffre ?”
    ” Elle est dingue, cette bonne femme”
    Il y a un lac artificiel au milieu de prés et de bois dans mon pays. Interdiction de se baigner. Il est réservé pour les pêcheurs (devant l’Eternel ?). Des milliers d’alevins y sont déversés. Faut ce qu’y faut, pas vrai ?
    Regardez un poisson sorti de l’eau. Regardez ses yeux. Regardez son agonie.
    Bon appétit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

5 × 1 =