Pour Aurelien Bernier, on ne peut pas faire de l’écologie sans s’attaquer aux causes profondes du libre échange : productivisme, obsolescence programmé, création de besoins et aux causes sociales pouvoir d’achat en berne.

http://www.agoravox.fr

une rediffusion de la chronique du Samedi 15 mars 2014

http://www.agoravox.fr
http://www.agoravox.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

seize − 9 =