Le grand requin blanc fascine et terrifie. Pourtant François SARANO l’a approché, épaule contre nageoire,  magnifiquement filmé dans le film OCEANS.  Comment peut-on avoir cette motivation profonde pour aller à la découverte de celui qui parait être le prédateur  sous-marin  le plus féroce? comment en arrive-t-on à réaliser cette rencontre ? à découvrir dans cette chronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici