Ca y est, c’est les vacances. Les vôtres vont-elles être sable, mer, ville, herbe ? Gîte, camping ? Hôtel ? Et si elles étaient odorantes ?  Parfumées ? Au Brie, au Munster, au Maroilles ? Des vacances à point ?

Cet été, mangez du fromage ! Moquez-vous de votre cholestérol ! A bas le gras ! On s’en fiche, des kilos en trop !

Il parait que De Gaulle disait : ” Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage “? Aujourd’hui, on en compterait plus d’un millier. Un vrai patrimoine. Moi, ça me met l’eau à la bouche.

Le fromage, ça va bien avec le vin.  Alors,  on peut croiser les routes. Manger et boire dans le pays de Rabelais, c’est vraiment une bonne idée. Gastronomie et savoir (bien) vivre. Voilà  les deux mammelles de la France.

D’ailleurs, un fromage, c’est comme un vin.  Ca s’apprivoise. Pâte molle, croûte fleurie, lait cru, pâte persillée : rien à voir !  On sent le fromage. On le hume. On le respire.

Imaginez des vacances où on déguste un bon Cantal après des kilomètres en voiture. Les professionnels se mettent en quatre : sites à visiter, fromages à goûter, fêtes. Fourme d’Ambert, Cantal, Saint-Nectaire à déguster. Elle donne faim, ma chronique, non ?

Surtout que l’Auvergne n’est pas le seul territoire fromager ! Passez par le Jura savourer un délicieux Comté. Arrêtez-vous dans une des fruitières qui jalonnent ces parcours. C’est quoi, une fruitière ? Une fromagerie coopérative et artisanale.

L’été, je sais, c’est pas trop la saison du reblochon, mais allez, faites un effort. C’est mieux que la pension complète des hôtels, je vous assure.

Et si vous aimez les odeurs fortes, montez  donc dans l’Avesnois goûter au Maroilles. Chaque année à la mi-août, la ville éponyme le met à l’honneur. Un pur moment de bonheur. Mais je vous défie de tenir bon après une bouchée d’un autre fromage du coin, la boulette d’Avesnes. Malgré tous mes efforts, c’est beaucoup trop fort.

Heureusement, il y en a plein d’autres. Partout. Chabichou, Cabecou, Camembert, Etorki,  Brillat-Savarin, Saint-Paulin… Et toutes ces routes, par dizaines et par dizaines, comptent des ateliers de cuisine et de la dégustation. A en saliver du Nord au Sud. Quel été !

Mais on n’est pas les seuls à aimer nos fromages. A New York, ils en sont fous. Il existe même un concept store avec galerie, atelier et boutique. Plus original comme visite que la statue de la Liberté, non ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici