Le 6 octobre dernier, l’UE s’engageait,  avec des acteurs publics et privés  à dépenser plus de 6 milliards d’euros pour améliorer la gestion des océans. On pourrait en être heureux et les  détails donnés  feraient  plaisir à lire. Néanmoins, avec le recul ils font rire , rire jaune .. car pour beaucoup , comme à chaque fois lors de ces grandes messes , ces engagements n’engageaient que ceux qui y croyaient. Découvrez comment l’effort ridiculement faible, le recyclage des idées,  la pingrerie organisée, le détournement des objectifs ou des projets permettent  de montrer une façade vertueuse diffusée amplement, mais jamais  analysée par les médias.

http://www.longitude181.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

20 − cinq =