3:05 - jeudi décembre 8, 2016

La promesse des loups, de Dorothy Hearst, publié chez Albin Michel

Lu 786 fois Olivier FRIGOUT 0 réaction
image-08-09-27-11-42-01-ok

Combien de fois,
dans notre enfance, nous a-t-on raconté /Pierre et le Loup/ ou encore le
/Petit Chaperon Rouge,/ ou bien l’histoire des /trois petits cochons./
Et quelques années plus tard, à peine sorti de l’enfance, que l’on
nous effrayé encore avec l’horrible histoire de la bête du Gévaudan.
Cela a du marquer votre enfance comme la mienne, et pourtant, il
n’existe aucune trace d’agressions de loup sur l’Homme dans
l’histoire de France, et la bête du Gévaudan serait finalement un
Homme, ce qui n’est pas étonnant.

Prenant à contre-pied cet imaginaire convenu, *Dorothy Hearst,* écrivain
américain, publie *« La promesse des loup », chez Albin Michel.*
Ce roman est intéressant à double titre : il dévoile, au travers d’une
légende, les relations ambiguës et étroites qui lient les Loups aux
humains, et il est narré du point de vue de l’animal, utilisant les
meilleures connaissances sur le comportement de l’espèce et le
fonctionnement d’une meute.

Nous nous incarnons donc dans une jeune louve, *Kaala,* dont les
premiers pas dans la meute sont difficiles, et qui ne devra sa survie
qu’à son tempérament et son courage.

La narration à la première personne du singulier est sans équivoque.
Nous allons voir le monde au travers de son regard, ce qui donne au
texte un coté déroutant, où *anthropomorphisme* et *éthologie* se
côtoient, donnant au bout du compte au roman des allures de fable ou de
conte.

Kaala, dont la particularité est d’avoir sur le poitrail une tâche en
forme de croissant de lune, va se retrouver au coeur des relations
tumultueuses entre les hommes et les loups, les premiers étant porteurs
d’un risque immense pour toute vie autour d’eux, les seconds ayant
fait une promesse : *ne jamais s’approcher des humains.* Et pourtant,
la jeune Kaala éprouve une terrible envie de les rejoindre, de jouer
avec eux et de partager l’art de la chasse. Et c’est ce dernier point
qui est la clef du roman, les hommes et les loups ayant besoin
mutuellement les uns des autres pour survivre, mais n’étant pas
toujours d’une loyauté sans faille.

Il va sans dire que la parution d’un ouvrage réhabilitant le loup ne
peut que réjouir toutes celles et ceux qui luttent pour sa protection.
Rappelons que *seulement 3%* des pertes de moutons sont la conséquence
du retour du loup dans nos montagnes. Le reste est le fait des chiens
errants, de l’orage, *et tout simplement, du manque de surveillance.*

« La promesse des loups », de Dorothy Hearst, publié chez Albin Michel,
est disponible dans les meilleures librairies cette semaine, sortie le 2
octobre.


Mots cléfs
N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-08-09-21-17-46-05-ok

Purin d’ortie et compagnie, aux Editions de TERRAN…

image-08-11-09-18-55-49-ok

LOUP, de Nicolas VANIER, aux Editions XO

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire