3:09 - jeudi décembre 8, 2016

« Nazinga », publié par les presses agronomiques de Gembloux…

Lu 526 fois Olivier FRIGOUT 0 réaction
image-08-02-08-11-58-45-ok

La présence de bêtes
sauvages sur un territoire partagé avec l’Homme est souvent synonyme de
difficultés. C’est le cas en Europe, où les super prédateurs comme le
loup ou l’ours ont été exterminés avant d’être déclarés espèces
protégées. C’est aussi le cas en Afrique, où les nuisances des
troupeaux ou les risques que représentent certains animaux sont réels et
quotidiens.
Pour apprendre à accepter notre biodiversité et à lui laisser une place
dans notre environnement, pour apprendre à construire cette
indispensable cohabitation entre l’Homme et la faune sauvage, certaines
expériences sont particulièrement instructives, comme celle qui fait
l’objet d’un ouvrage collectif, à valeur scientifique, « *Nazinga* »,
édité par *les Presses Agronomiques de Gembloux.*
Nazinga, c’est un Ranch de gibier situé au *Burkina-Faso,* créé en août
*1975* par un naturaliste amateur d’origine canadienne : *Clark G.
Lungren.* En trente ans, ce Ranch est devenu une référence en terme de
cohabitation avec la faune sauvage, et a su allier gestion de la
biodiversité, coutumes locales, tourisme et chasse. Situé dans la région
sud du Burkina-Faso, près de la frontière ghanéenne, en plein pays
*gourounsi,* Nazinga est unique en Afrique de l’ouest.
Expérience grandeur nature de valorisation économique de l’écosystème
africain au profit de l’Etat et des populations locales, ce Ranch
démontre que *le développement durable est possible là comme ailleurs.*
Modèle d’équilibre entre activités humaines et environnement sauvage,
Nazinga a bénéficié d’un ambitieux programme de recherche en
collaboration avec *la région wallonne.* De nombreux chercheurs sont
venus étudier cette intime relation et participer à la réhabilitation de
nombreux points d’eau, indispensables à la faune locale.
Six ans de travaux qui ont abouti, entre autres, à cet ouvrage
remarquable qui raconte l’histoire du Ranch, décrit sa faune et sa
flore exceptionnelles, et présentent les résultats des études qui y ont
été menées. Agrémenté de nombreuses photographies, *ce livre est un
excellent guide pour toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir les
richesses biologiques, humaines et historiques de cette région d’Afrique.*

Le Ranch accueille d’ailleurs de nombreux visiteurs, touristes ou
chasseurs, et ceci dans le cadre d’une gestion rigoureuse de la
biodiversité, une gestion qui doit sa réussite à l’implication des
populations locales dans le projet. Moins connu que les réserves
d’Afrique orientale et australe, le Ranch de Nazinga n’en est pas
moins exceptionnel. Il doit une partie de sa réussite au contexte
politique dans lequel il est né, le Burkina-Faso ayant, dès les années
60, développé des politiques publiques de protection et de promotion de
l’environnement. Ce livre est la meilleure façon de le découvrir, en
attendant peut-être, de pouvoir vous y rendre.
*Nazinga, publié par les presses agronomiques de Gembloux, est distribué
en France, par les Editions TEC et
DOC.*


Mots cléfs
N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-07-10-04-11-06-34-ok

Quel avenir pour les bio-carburants ? (Paul Mathis) – Régions Polaires: quels enjeux ? (Yves Frénot)

image-08-02-12-17-46-25-ok

Mal de Terre – Hubert Reeves et Frédéric Lenoir, aux Editions du Seuil

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire