12:34 - samedi décembre 3, 2016

Ecolo, la Seine ? (rediffusion)

Lu 660 fois Jean-Brice Sénégas 1 réaction
image-13-01-06-17-49-40-ok

La Seine peut-elle aider à réduire les émissions de CO2 ? La réponse est oui… un petit oui, mais un oui quand même.

Depuis l’été dernier, les denrées alimentaires du groupe Franprix transitent depuis le port de Bonneuil sur Marne, au sud-est de l’ile de France pour rejoindre le quai de la Bourdonnais, en plein Paris.

Ceci permet d’alléger la circulation de plusieurs milliers de camions.

Le modèle a été instauré par Norbet Dentressangle, le plus gros transporteur européen connu pour ses 33 tonnes rouge et blanc : au lieu de faire rentrer ses camions dans Paris, Dentressangle met les marchandises de Franprix sur des péniches. Avec chacun de ces bateaux portant 26 conteneurs, le groupe Franprix peut livrer chaque jour ses 80 magasins parisiens.

Dans le Figaro, le transporteur routier estime économiser 450 000 km de route par an grâce à ce système, soit 3800 camions, l’équivalent d’une réduction de 37 pour cent d’émissions de CO2.

Cette décision de mettre en place ce système multi-modal a créé une dynamique nouvelle dans le transport par voie fluviale. Maintenant que plusieurs enseignes ont sauté le pas, tels que Leroy-Merlin, Ikea, Monoprix et dont récemment Franprix, les acheminements depuis le Havre sont à l’étude.

Une autre expérience mérite aussi qu’on s’y arrête : celle d’une entreprise créée récemment, et qui propose aux entreprises des livraisons urbaines écoresponsable. Son nom : vert chez vous. Cette petite structure propose de livrer toutes sortes de marchandises qui tiennent au maximum sur une palette, dans ce qu’on appelle le dernier km, soit la fin de la chaîne en logistique. Ce qui fait l’originalité de cette entreprise de transport, c’est le bateau de 38 m de long qui sert de base flottante entre Tolbiac et Grenelle : ses vélos triporteurs viennent y prendre leurs colis, permettant ainsi des livraisons dans tout Paris.

Et ça marche ! Selon le figaro, cette start-up Vert chez vous lancée en mai dernier a déjà séduit une clientèle conséquente, et lorgne vers des villes de provinces.

De ce fait, il n’est pas étonnant que le journal de la Marine Marchande salue au mois de décembre la nouvelle position de leader européen de Paris en matière de logistique urbaine fluviale ; avec ces initiatives durables de Franprix et de vert chez vous, la tendance devrait se concrétiser dans le futur proche.

Mais la route sera longue pour que le transport routier perde du terrain dans la capitale : rappelons qu’il était de 24 ,9 millions de tonnes en 1997 selon l’IAURIF, l’institut d’aménagement et d’urbanisme de l’ile de France. Le fleuve ne commence à prendre de l’ampleur que petit à petit sur la part du transport de marchandises. Mais comme dit l’adage, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

The following two tabs change content below.
Jean-Brice Sénégas
Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Libertan, la nouvelle carte de transports en commun nantaise au tarif éco

Des transports moins chers à Nantes avec Libertan

L'ADEME remet en cause les performances écologiques de la voiture électrique

Pas si écolo la voiture électrique ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire