7:42 - dimanche septembre 25, 2016

TAFTA, le traité fatal !

Lu 716 fois Philippe Boury 1 réaction
© eelv.fr
© eelv.fr

Le monde de demain ressemblera-t-il à celui que nous connaissons actuellement ? Le pouvoir des Etats, déjà fortement écorné, aura-t-il encore une justification ? Les intérêts des multinationales auront-ils, demain, pris le pas totalement sur les intérêts des Etats et des citoyens ?

Ces questions, on est en droit de se les poser et de s’inquiéter des réponses qui se dessinent.

Le Traité de libre échange transatlantique (TAFTA), discuté en secret depuis 2013 entre l’Union Européenne et les Etats Unis, va en effet passer un sérieux coup de rabot sur tout ce qui peut entraver la bonne marche des multinationales et le profit de leurs actionnaires.

Si les discussions sur ce traité vont à leur terme, et que les partenaires signent cet accord, c’est la souveraineté des Etats qui serait mis à bas. Les multinationales meurs dicteront leurs politiques afin d’écarter tout obstacle à l’ultralibéralisme. Une justice privée se chargera de régler les différents entre Etats et entreprises en cas d’entrave au libre échange.

Tous les pans de la société touchés par le traité.

Sécurité alimentaire, énergie, eau, environnement, santé, retraite, éducation, services publics, culture, vie privée, tout sera soumis au bon vouloir des marchés. La marge des Etats et des collectivités locales ne seront plus que des miettes.

Selon les informations qui ont pu fuiter, et largement repris par les sites tels que Le Monde Diplomatique, L’Humanité, ou ATTAC, entre autres, les conséquences seraient désastreuses pour notre vie quotidienne.

Ainsi, sur l’emploi, l’inspection du travail et le code du travail deviendraient illégaux. Fini les préavis de licenciement. Et Pôle emploi serait, ou privatisé, ou attaqué en justice par les sociétés d’intérim pour concurrence déloyale.

Coté éducation, les écoles et universités privées pourraient également attaquer l’Education Nationale pour concurrence déloyale.

L’Etat et les collectivités pourraient aussi ne plus avoir aucun droit de regard sur l’eau ou l’énergie.

L’environnement serait également relégué à l’arrière plan de toutes priorités. L’extraction du gaz de schiste, par exemple, serait un droit non contestable, quelqu’en soient les risques et le souhait des Etats. Le traité donnerait la possibilité aux multinationales pétrolières possédant des permis d’exploration d’hydrocarbures de schiste de poursuivre l’État français afin de pouvoir utiliser la fracturation hydraulique avec toutes les conséquences que cela comporte.

Diminution des droits de douanes, diminution des normes sociales, sanitaires et écologiques, marchandisation de tous les pans de l’économie, contrôle citoyen et démocratie à la trappe, le travail de sape de nos sociétés n’aura aucune limite.

© collectifstoptafta.org

© collectifstoptafta.org

Une mobilisation qui s’intensifie.

Pour tenter d’éviter l’irréparable, de nombreuses actions sont citoyennes sont en cours, et notamment sur le web où des pétitions sont lancées.

L’une d’entre elles propose de participer à l’enquête publique mise en ligne. Le texte de la commission européenne étant écrit dans un jargon technique totalement incompréhensible, le site de la Plate forme contre le transatlantisme met à la disposition de tous, la procédure à suivre pour répondre le mieux possible à cette consultation.

Vous avez jusqu’au 13 juillet minuit pour répondre à ce questionnaire.

 

Pour aller plus loin :

 

The following two tabs change content below.
Philippe Boury
Au début des années 80, Philippe Boury s’est lancé, comme tant d’autres, dans l’aventure des radios libres. Il a ainsi participé, de la banlieue lyonnaise à la région parisienne, à la vie de radios militantes, ouvertes sur la société, soucieuses d’être le reflet de la vie locale, culturelle, politique et associative. Militant associatif lui-même, il a toujours souhaité mêlé ses engagements à sa passion de la radio. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre l’équipe de Fréquence Terre, dont il partage les intérêts : survie de la planète, sensibilisation à l’écologie, information sur le développement durable.

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
Info Environnement

Infograpghie – L’intérêt des Français pour le climat et l’environnement

Isabelle Saporta

Planète Durable – Isabelle saporta, livre noir de l’agriculture, manger peut-il nuire à la santé ?

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Une Réponse à “TAFTA, le traité fatal !”
  1. # 5 juillet 2014 à 13:14

    la consultation est prolongée jusqu’au 13 juillet minuit

Laisser un commentaire