5:46 - samedi octobre 1, 2016

L’eau : un bien commun

Lu 702 fois Jean-Louis Bresson 1 réaction
62773612_1281941356_beautyfcbb8tubecolombe

Marianne au Sénat

Marianne au Sénat

 

Coupure d’eau illégale : les délégataires seraient-ils amnésiques ?

L’association FRANCE LIBERTES et l’ACME nous le rappelaient récemment : l’accès à l’eau potable est reconnu par la loi en France. Un tribunal vient de le signifier en demandant à un distributeur de rouvrir à une personne, l’accès à l’eau, suite à une coupure pour impayé: ce distributeur c’était la Lyonnaise des Eaux, il y a quelques jours.

« Après la condamnation de la Lyonnaise des eaux pour coupure d’eau illégale, c’est aujourd’hui Véolia qui est assignée en justice pour les mêmes motifs. A croire que les délégataires de service public oublient que les coupures d’eau sont illégales depuis 2013.
Par une décision du 25 septembre 2014, le tribunal d’instance de Soissons a condamné la Lyonnaise des eaux, filiale de Suez Environnement, à verser plus de 8500 € d’amende et a interdit au distributeur de couper l’alimentation en eau à des particuliers.
Mais cette décision de justice n’a pas réussi à faire entendre raison aux distributeurs : les coupures d’eau illégales se poursuivent, comme s’en insurgent les associations France Libertés et la Coordination Eau Ile-de-France qui ont décidé d’assigner Veolia en référé devant le tribunal d’instance de Bourges le 10 octobre 2014 : « nous allons nous battre autant qu’il le faudra pour faire en sorte que tous les acteurs politiques, sociaux et économiques entendent ce message : l’eau est un bien commun et son partage est le signe de notre capacité à vivre au sein d’une société civilisée et non barbare. L’accès à l’eau pour tous est mis en œuvre dans le cadre du service public et tout acteur qui procède à des coupures d’eau ne mérite pas d’être responsabilisé pour la mise en œuvre de ce service public ».
« Nul n’est censé ignorer la loi »
Car au-delà du message de l’eau comme bien commun, la loi interdit de couper l’eau pour impayé. Cette interdiction est valable pour tous, et toute l’année, comme le stipule la loi n°2013-312 du 15 avril 2013 visant à préparer la transition vers un système énergétique sobre et portant diverses dispositions sur la tarification de l’eau et sur les éoliennes, dite « loi Brottes » et son décret d’application n°2014-274 du 27 février 2014.
Selon ces textes, est étendu à l’ensemble des consommateurs domestiques le dispositif dit de la « trêve hivernale », durant laquelle les fournisseurs d’électricité, de gaz naturel, de chaleur et d’eau ne peuvent procéder à l’interruption du service.
Dont acte. »

ORIGINE DU DOCUMENT,

ci-dessous

Publié le 08/10/2014    • Par Brigitte Menguy
http://www.lagazettedescommunes.com/281223/coupure-deau-illegale-les-delegataires-seraient-ils-amnesiques/
© Artusius – Fotolia

62773612_1281941356_beautyfcbb8tubecolombe

The following two tabs change content below.
Jean-Louis Bresson

Jean-Louis Bresson

"Guillaume vivait sur ses terres, il y a bien longtemps de cela dans la région de Montpellier, dit-on....! " Un livre est à paraître qui sera signé Guillaume BRESNET et qui fera narration d'une belle rencontre contemporaine, entre deux êtres que tout séparait jusque là : entre un homme d'aujourd'hui ( car nous sommes en 2015 au début de l'histoire ) et son lointain ancêtre GUILLAUME qui vécut lui, au XVIème siècle .... oui, au XVIème siècle, c'est ce qui se dit, ici ou là! Est-ce une rumeur ? Où est la vérité ? Souvent on dira qu'on ne le sait pas ou qu'on ne veut pas le savoir. Il est vrai qu' Au nom de la TERRE, on dit parfois n'importe quoi..... n'est-ce pas ? Et vous, qu'en pensez-vous ? Cordialement, Jean Louis Bresson/ ici17@free.fr / http://frequenceterre.com //
Jean-Louis Bresson

Derniers articles parJean-Louis Bresson (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Rubriques :
1977462_10152760423062661_5701706082363752145_n

A bicyclette, tout est possible

Planète TERRE

Terre

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire