6:32 - vendredi juillet 21, 2017

Allez donc au cimetière !

Lu 2533 fois Marie Léon 0 respond
© Marie Léon

Moi, j’aime les cimetières. Quelle drôle d’idée, me direz-vous.  Ben, non. Les cimetières, c’est des espaces de respiration. J’adore ceux des banlieues. Thiais et son parc à la française avec des arbres fruitiers. Bagneux ? Y a plein d’oiseaux et d’écureuils. Dans d’autres, des hérissons, des chouettes et des renards ! Si, si, je vous assure. Et ça va continuer. Car depuis 2015,  fini les pesticides dans  les cimetières.

Revenons à mes promenades. Vous connaissez  le cimetière de Passy ?  Non loin l’une de l’autre sont enterrées deux femmes de lettres. Elles se sont follement aimées au début du XXe siècle. La première, c’est Pauline Tarn, alias Renée Vivien, morte en 1909 à 32 ans. Une grande figure lesbienne romantique. D’ailleurs, sa tombe est toujours fleurie. L’autre, c’est la riche et scandaleuse Américaine Natalie Barney.  Renée Vivien l’avait quittée. Trop infidèle.

A Montparnasse repose l’homme à tête de chou. Qui ça ? Enfin, Gainsbourg, voyons. Pas très loin, Joëlle, la chanteuse du groupe Il était une fois. Vous savez, la fameuse chanson : « J’ai encore rêvé d’elle / Et les draps s’en souviennent ».

Et Dalida ? Elle est où, sa tombe ? A Montmartre. Statue en marbre avec des rayons dorés, on peut pas la rater, Yolanda. Ici aussi, on fait attention à la nature. En 2012, la Ville de Paris y a engagé une étude. Pour la protection paysagère et patrimoniale.

Ah, j’oubliais le cimetière des Batignolles. Il devrait plaire aux amoureux des arbres.  Des centaines de marronniers, d’érables, de platanes… Et si vous aimez la poésie, Blaise Cendrars, André Breton, Benjamin Péret y sont enterrés. Et Paul Verlaine.

Mon préféré ? Le  Père-Lachaise. C’est MON cimetière. J’ai presque l’impression d’être chez le coiffeur en train de feuilleter un magazine people. C’est LE cimetière des célébrités. Et chaque fois que je passe devant le gisant de Victor Noir, un journaliste mort en 1870, qu’est-ce que je me marre ! Le sculpteur  lui a fait une p’tite érection. Si vous saviez le nombre de femmes que j’ai vues s’y frotter. Soi-disant pour assurer leur fécondité…

Quand il fait beau au Père-Lachaise, je m’assois sur un banc. Je parle aux grands-mères. Je caresse les chats. Y a toujours quelqu’un pour me proposer d’aller voir la tombe d’une personne connue. Franchement, j’ai une tête de touriste ?

 

 

 

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Marie Léon

Marie Léon

Chroniqueuse Voyage
Journaliste et écrivain, bretonne et voyageuse, je n'aime pas la cuisine de cantine ni les jeux apéro des clubs. Je vous parlerai de voyages loin des hôtels interchangeables, là où la découverte et le partage sont rois. Sans oublier de bousculer le tourisme de masse, et d'en rire le plus possible.
Marie Léon

Derniers articles parMarie Léon (voir tous)

Pour une politique jeunesse ambitieuse au Kurdistan

Le souci du Patrimoine à travers le… hochet ! 

Suggestions
Vous souhaitez réagir ?
Leave a Reply