Outre le souvenir d’une chaleureuse rencontre avec Claude Lelouch, je relève dans son interview au « Soir » de ce week-end : « Les politiques fabriquent des murs alors qu’il faut les abattre. »

« Il faut avoir le courage d’oser et être sans arrêt dans la générosité. »

Concernant Poutine : « Il ne faut jamais humilier un dictateur. Il faut tenter la diplomatie par tous les moyens. »

De l’utopie à revendre avec : « L’Europe, c’est démodé. Aujourd’hui, c’est la mondialisation. Il faut aller une fois pour toutes avec une seule monnaie, une seule langue, une seule race… Il faut y croire. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

1 × 4 =