9:13 - jeudi avril 19, 2018

Author Archives Pierre Guelff

Paris sera toujours une fête (Folio)

Paris sera toujours une fête (Folio)

Littérature sans Frontières est une chronique de Pierre Guelff  Danielle Mérian, ancienne avocate et toujours militante humaniste, s’était fait remarquer au lendemain de l’attentat du Bataclan, lorsque, sur place, elle encourageait les gens à lire ou relire « Paris est une fête »... Suite »

« Mains qui créent sont mains qui pensen...

« Mains qui créent sont mains qui pensent »  

  De manière récurrente, on entend encore dire que le terme « profession » signifie travailleur intellectuel, tel un professeur, alors que le mot « métier » s’adresse au travailleur manuel, à l’ouvrier ou à l’artisan, par exemple. Fausse affirmation, bien sûr, comme s’il... Suite »

L’amour peut-il effacer les cicatrices ?...

L’amour peut-il effacer les cicatrices ?

Avec « La délivrance d’Ella Soler » de François Fourrier paru chez Albin Michel, il s’agit d’un roman initiatique qui évoque d’inqualifiables tortures, viols et autres violences faites aux femmes, parfois même à de très jeunes filles. Cet ouvrage est, selon l’auteur, le... Suite »

Nocturne pour Stanislas d’Annie Degroote...

Nocturne pour Stanislas d’Annie Degroote (Presses de la Cité)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.  Natif d’une petite cité ardennaise où Guillaume Apollinaire vécut ses premières expériences amoureuses avec une jeune fille du bourg, la citation de l’illustre poète qui débute le roman « Nocturne pour... Suite »

Paris sera toujours une fête (Folio)

Littérature sans Frontières est une chronique de Pierre Guelff  Danielle Mérian, ancienne avocate et toujours militante humaniste, s’était fait remarquer au lendemain de l’attentat... Suite »

« Mains qui créent sont mains qui pensent »  

  De manière récurrente, on entend encore dire que le terme « profession » signifie travailleur intellectuel, tel un professeur, alors que le mot « métier » s’adresse au... Suite »

L’amour peut-il effacer les cicatrices ?

Avec « La délivrance d’Ella Soler » de François Fourrier paru chez Albin Michel, il s’agit d’un roman initiatique qui évoque d’inqualifiables tortures, viols et autres... Suite »

Nocturne pour Stanislas d’Annie Degroote (Presses de la Cité)

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.  Natif d’une petite cité ardennaise où Guillaume Apollinaire vécut ses premières expériences amoureuses... Suite »

1968-2018 : Mai 68 et Bruxelles : “Toujours les mêmes qui s...

Cinq chroniques consacrées au 50e anniversaire de Mai 68 : Slogans, Radio Barricades, Che Guevara, Mai 68 et Bruxelles, L’« autre »  Mai 68 : pacifisme libertaire, désobéissance civile,... Suite »