mardi, septembre 27, 2022

Musiques du monde, écologie

Notre webradio diffuse des musiques des sept continents ainsi que des Infos sur les problématiques environnementales et sociales. Cinq fois par jour, retrouvez le journal de RFI et toute la journée les émissions de nos journalistes et chroniqueurs qui œuvrent à la prise de conscience écologique.

Ardennes françaises mystérieuses (2/61) : ASFELD : L’extravagante église baroque

Bogny Pierre2012bisFTLes chroniques « Ardennes françaises mystérieuses, sacrées et insolites » sont inspirées de l’ouvrage et d’émissions de Pierre Guelff aux Éditions Jourdan, à la RTBF et TV5 Monde « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées ». Musique du générique : « Le Réveil ardennais. »(youtube)

 Dès le VIIe siècle, les rois mérovingiens chassaient dans cette région ardennaise. À l’époque et jusqu’au XVIIIe siècle, Asfeld s’appelait, tour à tour, Erchreregum, Erchry et Écry. Entre 1680 et 1685, le comte d’Arvaux fit construire une église, chef d’œuvre du baroque, édifice encore admiré en ce XXIe siècle ! En 1730, le marquis d’Asfeld fit élever un château sur le terrain d’une construction médiévale… devenu terrain de football !

À Asfeld, donc, une entité d’un millier d’habitants, on visite l’une des plus singulières églises de France, l’église Saint-Didier : « Venez nombreux visiter notre ville d’Asfeld, et surtout notre église Saint-Didier, la plus extravagante des églises baroques de France qui vient (en 2010) de retrouver toutes ses couleurs d’antan », clame-t-on, avec justesse, à la mairie.

Cet édifice est immense ! Il compte 138 piliers et colonnes, a un périmètre de 145 mètres, est constitué d’une rotonde, d’un porche-clocher, d’un dôme supporté par une trentaine de colonnes… Il y a quatre chœurs et cinq absidioles, des passages ont été creusés dans les murs afin d’accéder de chœur en chœur sans traverser l’église, ce sont des « tournelles », il y a, encore, une galerie aérienne, une tribune…

Et, il n’y a aucune ligne droite sur le plan !

Un plan en forme d’instrument de musique, c’est-à-dire que, vu de haut, l’ensemble fait penser à une viole. Ce qui était voulu par son concepteur, d’ailleurs : « Ainsi, les chants et les prières seront mieux dirigés vers le ciel ! » Assurément, une superbe occasion d’organiser un festival de viole de gambe de renommée internationale !

AsfeldFT
Splendide annonce du Festival International de viole de gambe d’Asfeld.

La viole de gambe, ce qui signifie « viole de jambe », est un instrument de musique à cordes et à frettes joué avec un archet, dont l’origine date du XVe siècle et qui provient de Valence en Espagne. Purcell et Jean-Sébastien Bach ont composé des œuvres pour violes de gambe.

Un peu plus loin que cette église « fantastique », on découvre la Chapelle Notre-Dame-de-la-Piété qui propose une pietà datant de 1604.

 

 

 

 

 

 

 

tout-ce-qui-parle-728x90

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

trois × trois =