4:45 - vendredi décembre 15, 2017

Pour que vivent nos libertés

Lu 3980 fois Pierre Guelff 1 respond

Il y a quelques mois, « Fréquence Terre » fit état de la (re)naissance du magazine « POUR » dont le slogan est « Pour écrire la liberté » (concept des années ’70). Après une longue réflexion de citoyens-militants mobilisés contre les traités internationaux, tels les TTIP, TAFTA, CETA…, « POUR » a créé un site web, organisé des conférences et des débats sur les composantes de ces traités qui, souvenons-nous en, ne trouvaient guère d’écho dans la presse traditionnelle. On sait que, depuis lors, la Commission européenne a été obligée de revoir sa copie, ou recomposer avec ses interlocuteurs, principalement des politiques sous la manifeste emprise de lobbys de multinationales.

À présent, « POUR » vient de passer à une étape supérieure dans son projet et qui se résume en neuf points :

  1. Pour un média indépendant, c’est-à-dire uniquement dépendant de ses coopérateurs et lecteurs.
  2. Pour le développement d’une société libre, juste et solidaire.
  3. Pour l’opportunité donnée à chacun d’être un acteur de changement dans sa vie quotidienne.
  4. Pour un souffle démocratique qui réconcilie action politique et expression citoyenne.
  5. Pour la résistance à la pensée unique, au modèle dominant, au leitmotiv du « il n’y a pas d’alternative ».
  6. Pour la mise en valeur de toutes les réflexions et actions signifiant qu’un autre avenir est possible.
  7. Pour le choix d’une société qui ne soit pas asservie à la religion du marché, la croissance, la compétitivité et au profit.
  8. Pour une Europe autre, qui donne vie à un idéal européen renouvelé.
  9. Pour que le développement des débats citoyens nous permette de construire, ensemble, une société dans laquelle il fait bon vivre.

Il reste, à présent, de tenter de mettre toutes ces idées, principalement issues de réflexions parmi des chercheurs, universitaires, intellectuels…, en pratique, dans les usines et les ateliers, sur les chantiers, parmi le personnel soignant, dans l’enseignement technique et professionnel tellement oublié et qui est une filière aussi « noble » que d’autres, si pas davantage « pourvoyeur » d’emplois et de ne pas oublier que « la main est le prolongement de l’esprit », maxime chère au Compagnonnage.

Pour davantage de précisions, voir le site web www.POUR.Press qui donne le ton : « Comme un cœur qui bat au rythme de la société en ébullition. »

The following two tabs change content below.
Pierre Guelff
Pierre GUELFF est journaliste, écrivain (Éditions Jourdan) et chroniqueur radio. À travers ses ouvrages, ses émissions et ses chroniques, il défend avec passion la Nature, les notions de « Terroir », de « Tradition »… À « Fréquence Terre », il anime “Littérature sans Frontières”, "Nature sans Frontières" et "La Nuit porte conseil". Sur son site officiel retrouvez toutes ses émissions radio et tv (RTBF, VivaCité, TV5 Monde), ses ouvrages, sa biographie... Son site officiel
Fleurs sauvages au jardin

Des fleurs sauvage dans mon jardin partie 1 sur 2 – Brigitte Lapouge-Déjean

Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrignon (Pocket)  

Suggestions
One Response to “Pour que vivent nos libertés”
  1. Frédéric BENOT
    # 30 mai 2017 at 21:54

    En tous les cas, fréquence terre est aussi Pour ! 

Leave a Reply