« Nature Sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Dans le cadre de « Nature sans Frontières », « Fréquence Terre » est allée à Seneffe, dans le Hainaut. C’est un vaste domaine et un château du XVIIIe siècle, un musée de l’orfèvrerie, un parc et ses jardins situés dans un cadre de verdure magnifique.

Et, jusqu’au 12 novembre 2017, une exposition temporaire à l’accès gratuit en plein air sur le thème : « Parcours d’eau ».

Des histoires d’eau, une balade où l’on entend le murmure du courant sans le discerner, puis, au détour d’une allée, un bassin où s’ébattent des volatiles, alors que le ciel et la façade du théâtre aux allures de petit temple avec un décor magique dédié aux muses et aux loisirs, se reflètent dans un miroir naturel…, que de sensations visuelles, auditives et esthétiques non loin d’un étang, d’une île romantique ou d’endroits plus secrets de cette splendide nature.

Également, dans cette nature tant aimée, une statue de « Quelqu’un », un bronze de Jean-Michel Folon.

Assurément, un moment privilégié à vivre en dehors du tumulte d’une société parfois trop en proie à la violence, aux catastrophes, voire à l’indifférence.

 

Le tout est à une cinquantaine de kilomètres de la frontière franco-belge et, pour rappel, d’accès gratuit.

Plus d’infos concernant le jardin dans notre podcast repris ci-dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

dix-neuf − huit =