Trois à quatre heures avant la manifestation bruxelloise pour le de ce 31 mars 2019, j’avais lancé cette alerte sur les réseaux sociaux :

« En France avec les gilets jaunes, en Belgique avec les manifs pour le climat, en Algérie pour la démocratie, au départ PACIFISTES, j’ai l’impression que les dénigrements, reniements, tergiversations et autres dédains des politiciens-lobbyistes sont une stratégie pour pousser ces citoyens à bout, d’où de possibles violences et, alors, les “élus” clameront, la bouche en cul de poule et la main sur le coeur : “Vous voyez, ce sont des casseurs !!!” »

Eh bien, cela s’est avéré exact ! Après plus de trois mois de manifestations pacifistes dans les rues de la capitale de l’Europe, les politiciens belges ont enterré avec mépris et dédain la « Loi Climat » pourtant promise aux citoyens. Le résultat ne s’est pas fait attendre ce dimanche  31 mars avec des violences urbaines, quand ce ne sont pas des policiers eux-mêmes « déguisés » en casseurs comme ce fut démontré en France…

Cependant, le combat pacifiste, tellement dérangeant pour les pouvoirs, se poursuit !

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici