, la jeune activiste suédoise, est traînée dans la boue, vilipendée, raillée, même par le philosophe Michel Onfray, pas gêné de s’attaquer à une adolescente, que certains des complices de la jeune fille sont menacés et maltraités par des fascistes en Belgique, je m’efface et lui donne quasiment la parole en lisant des passages de son petit livre Rejoignez-nous paru aux Éditions Kero et Calmann-Lévy pour l’édition en français, au prix plus que démocratique de 3 euros !

« Pour moi, c’est blanc ou noir : il n’y a pas de zone grise quand on parle de survie. Je vais demander aux gens du monde entier de réaliser que nos leaders politiques nous ont mis en échec.

Certains me disent que je ferais mieux d’aller à l’école. Quel est l’intérêt de suivre les enseignements du système scolaire quand les plus grands scientifiques issus du même système scolaire ne sont pas écoutés par nos politiques et nos sociétés ?

Nous ne pouvons donc pas sauver le monde en respectant les règles. Car les règles ont besoin d’être changées. Tout doit changer et cela doit démarrer aujourd’hui.

Nos grèves pour le n’ont rien à voir avec la politique des partis. Parce que le et la biosphère se fichent de nos politiques et de nos mots creux. Seuls les actes leur importent.

À vous, les politiciens qui nous ridiculisez sur les réseaux sociaux, qui me dénigrez pour que les gens puissent me traiter d’attardée mentale, de pute, de terroriste, et de bien d’autres choses encore… il n’y a pas pire que votre silence sur la crise climatique, alors que nos vies sont entre vos mains. »

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music

1 COMMENTAIRE

  1. Pauvre Michel Onfray il en est à critiquer la messagère et non le message : oui Greta ne fait que répéter ce que dit le GIEC: nous allons dans le mur si nous ne changeons pas nos manières de produire. Le GIEC rassemble 98% des scientifiques en climatologie du monde . Monsieur Onfray et les climato -sceptiques se permettent donc de critiquer des études scientifiques quasi unanimes (et c’est la grandeur de la science de n’avoir jamais 100% d’accord) Oui Greta n’est qu’une porte parole et il se trouve que sa parole porte , les médias sont ainsi, mais c’est le message qui compte : notre civilisation va dans le mur si nous ne faisons rien, et un seuil d’irréversibilité sera bientôt atteint , c’est cela qu’il importe de savoir aujourd’hui. Je pense comme quelques uns, comme Pierre Henri Gouyon qu’il y aura un jour un Nuremberg sur les crimes écologiques , sans doute purement symbolique ,la punition n’étant pas le but mais la simple reconnaissance des coupables d’aveuglement,comme sur le nucléaire : une stèle rappellera un jour les noms des gens qui ont un jour décidé de produire de l’électricité durant 40 ou 50 ans en pourrissant les 500 000 ans suivants de notre belle terre avec des déchets à surveiller durant 500 000 ans , le granit même ne suffira pas sur cette durée de folie , pourtant un jour décidée par des abrutis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici