En ces temps de pandémie, si l’aspect politique de la récente recommandation d’Édouard Philippe d’aller voter n’échappa pas, en revanche, celle où il recommanda « de ne sortir de chez soi que pour faire un peu d’exercice » est passée inaperçue, or, c’est la plus importante car, c’est éminemment la plus juste.

Dans le cadre de mon ouvrage Le chemin importe peu, la volonté suffit (Le Livre en Papier) consacré à l’allure libre, les spécialistes de la santé étaient unanimes : la pratique sportive régulière et sans excès active le système immunitaire. Le mécanisme est simple : il y a amélioration de la circulation sanguine, d’où meilleure circulation des substances du système immunitaire. L’activité sportive est donc une activité immunoprotectrice.

Chez nos confrères de la DH-Les Sports de ce weekd-end de mi-mars 2020, un médecin du sport confirme cette information : « Il n’y a aucun risque à pratiquer le sport en plein air, VTT, cyclotourisme, jogging… Le mieux est de le pratiquer seul ou de respecter une distance de sécurité par rapport aux autres sportifs. En étant déjà à 30% de sa consommation maximale d’oxygène en tant que sportif, on stimule déjà l’immunité ! Donc, l’activité sportive a un impact sur l’immunité. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici